Les questions de la stabilité économique, de la sécurité et de la gestion du flux migratoire seront au menu du sommet des dirigeants nord-américains qui réunit, mardi à Mexico, les présidents des Etats-Unis, Joe Biden, et du Mexique Andrés López Obrador et le premier ministre canadien, Justin Trudeau.

“Notre partenariat avec le Canada et le Mexique est crucial pour notre sécurité économique, notre prospérité, notre stabilité démocratique et, bien sûr, la gestion des migrations”, a indiqué le porte-parole du Conseil de sécurité nationale des États-Unis, John Kirby. “Ce Sommet des leaders nord-américains nous donnera à tous l’occasion de renforcer ces partenariats et de faire avancer les priorités communes pour l’Amérique du Nord”, a-t-il dit.

A la veille de ce rendez-vous régional, Joe Biden est attendu ce dimanche à la frontière américano-mexicaine, une première visite du genre depuis le début son mandat il y a près de deux ans, dans une volonté de mettre en avant l’importance du dossier de l’immigration alors qu’il fait face à une salve de critiques de la part de ses rivaux républicains.

Selon les autorités frontalières américaines, un nombre record de 2,2 millions de migrants ont été enregistrés à la frontière avec le Mexique au cours de l’exercice 2022 bouclé en septembre, dont des personnes qui ont tenté de traverser plusieurs fois.

Durant ce sommet, le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken s’entretiendra avec ses homologues mexicain, Marcelo Ebrard et du Canada, Mélanie Joly, des moyens de “promouvoir une gestion humaine des migrations dans la région”, indique un communiqué de la diplomatie américaine. Outre cette question, l’accent sera mis lors du 10e Sommet des dirigeants nord-américains sur la coopération en matière de sécurité et le partenariat économique, ainsi que la lutte contre le changement climatique et la santé publique, ajoute la même source dans un communiqué.

© Copyright LaPresse - Riproduzione Riservata